Industrie Aktuell
Portail d'actualités pour la construction et le développement
pepperl02161articles techniques

Hannover Messe Hôtel 9, stand D76

la K-System était le premier système d'interface orienté rail DIN de 25 il y a quelques années Pepperl + Fuchs et est resté en grande partie inchangé sur le marché depuis lors. De nombreuses normes quasi-industrielles ont leur origine dans le système K. Aujourd'hui, le système K, avec ses barrières d'isolation 200 et ses conditionneurs de signaux 150 pour tous les signaux et toutes les applications, offre le plus grand portefeuille de produits de systèmes comparables. L'article décrit l'histoire du développement.



Un quart de siècle après le lancement du K-System de Pepperl + Fuchs, de nombreuses fonctionnalités sont aujourd'hui la norme. Au cours des années 1970, les cartes européennes ont été établies en génie électrique. Il s’agit de cartes de circuit imprimé remplies qui sont branchées sur un rack et qui échangent des signaux avec d’autres unités via une bande de contact via des connexions de bus. En revanche, dans le système K, les modules d’isolement sont branchés sur le «Power Rail», un profilé de rail de montage en 35 mm avec un insert avec des barres omnibus revêtues d’or. Les modules sont alimentés via le rail d'alimentation et activent un message d'erreur de groupe. Comparé aux cartes Europe, le système K permet d’économiser environ 80 sur les coûts d’installation. Des économies sont également réalisées grâce à une densité d'emballage supérieure.

L'idée: des modules plug-in


pepperl02162Interchangeabilité facile, tailles normalisées et indépendance du fabricant - en raison de ces caractéristiques, les cartes Eurocart sont largement utilisées dans les technologies d'automatisation depuis de nombreuses années. Les tailles de ces cartes sont spécifiées dans les normes DIN 41494 ou IEC 60297, le format le plus utilisé est 100 mm × 160 mm et est conçu pour le nombre et la taille des composants utilisés lors des années 70er et 80er. Avec la miniaturisation croissante de l'électronique, l'espace d'une carte de l'Europe n'était pas toujours nécessaire.

Ainsi, à la fin des années 80, les équipes de développement d'interfaces de l'ingénieur en automatisation ont commencé à développer une solution qui non seulement répondait à cette tendance, mais évitait également d'autres inconvénients du système Eurocard. L'idée: des modules à brancher sur un rail DIN économique, qui alimente les modules via un insert et peut collecter des messages d'erreur à partir des modules. Un rack 19 inch n'est alors plus nécessaire. En outre, élimine le câblage coûteux du connecteur de carte, tel que la soudure ou le pilotage sur des bornes à vis. La facilité de maintenance est un autre avantage des systèmes orientés sur rail DIN: alors que les voyants indicateurs et le câblage sont inévitablement agencés géographiquement défavorables sur les cartes européennes, il est généralement nécessaire de faire appel à deux personnes pour le dépannage. Personne regardant et servant.

Au début des années quatre-vingt-dix, le système K est devenu le premier système d'interface orienté rail DIN sur le marché. Le défi pour les développeurs n’était pas simplement de développer des composants sans précédent à l’époque. Il était également nécessaire de développer un système complet englobant tous les types de signaux et toutes les fonctions des appareils avec toutes les approbations principales Ex et satisfaisant les exigences communes telles que les tensions d'alimentation typiques.

Système K aujourd'hui


pepperl02163Le système K dans sa forme actuelle inclut les modules de séparation, le rail d'alimentation, l'alimentation et les accessoires pour la mise en service et l'installation. Le rail d'alimentation se compose d'un profilé de rail DIN 35 en mm avec insert et barres omnibus plaquées or. Ces barres servent à alimenter tous les modules montés sur le rail de montage par l'intermédiaire des modules d'alimentation.En outre, un message d'erreur collectif est activé.

La conception sur rail DIN élimine le câblage point à point pour l'alimentation, réduit les frais généraux de câblage et fournit une alimentation redondante. Cela garantit également une installation rentable des modules, ils sont facilement clipsés sur le rail d'alimentation; le système peut facilement être étendu.

La tension d'alimentation est couplée au rail d'alimentation via les modules d'alimentation. Un défaut de ligne détecté par le module d'interface est émis via le contact sans potentiel du module d'alimentation. Le portefeuille de modules d'interface dans sa portée actuelle est conçu pour une large gamme d'applications: pour une utilisation dans des applications mixtes, des barrières de séparation pour la zone dangereuse et des séparateurs de signaux pour la zone sécurisée sont possibles. Pour tous les types de signaux comportant de nombreuses fonctions de l'appareil, il existe actuellement environ barrières d'isolation 200 et autour des isolateurs de signaux 150. Il s'agit du plus grand portefeuille de produits du genre: des types avec largeur 12,5 mm pour une intégrité de boucle simple compacte et largeur 20 / 40 pour une densité d'emballage et une fonctionnalité maximales, ainsi que des bornes amovibles, ainsi que des bornes à ressort (pour modules larges en kit de modernisation) complètent également l'offre Modules pour les tensions d'alimentation de 24 VDC, pour les tensions de réseau de 100 VAC (Japon), 115 VAC (USA), 230 VAC (Europe) ou avec alimentation à large plage (DC: 20 V ... 90 V; AC: 48 V ... 253 V ... ).

Tous les modules peuvent être montés horizontalement et verticalement sans réduire les valeurs de fonctionnement ou la distance entre les appareils et augmenter la disponibilité de l'ensemble du système. Les appareils multifonctions ont des boutons-poussoirs et des affichages pour le paramétrage, ainsi qu'un logiciel (FDT-DTM) pour un paramétrage rapide via PC. Les diagnostics internes avec l'état des signaux d'entrée, de défaut et d'alimentation avec des voyants pour chaque appareil, ainsi qu'une transparence des signaux pour faciliter l'accès aux appareils de terrain et aux borniers amovibles avec prises de test, simplifient la maintenance du niveau d'interface.

Le système K comprend également des outils pour l'installation dans des conditions environnementales particulièrement difficiles, ainsi que pour la mise en service et les tests. Le K-Duct est un chemin de câbles métallique destiné à être monté sur des rails DIN. Le câblage des signaux de champ et de commande se trouve ci-dessous sous les modules installés, séparés par un séparateur intégré qui assure une séparation spatiale du câblage de champ et du câblage de commande. Cela permet d'économiser de l'espace dans l'armoire de commande, car les modules sont montés les uns derrière les autres, comme on le voit de l'avant. Les terminaux avec prises de test ou avec compensation de terminal interne permettent d'adapter toute installation en fonction des besoins. De plus, un limiteur de surtension amovible pour le système K est disponible.

Pionnier du système H basé sur la carte de terminaison


Un certain nombre de normes quasi-industrielles des systèmes d'interface actuels trouvent leur origine dans le système K. Cela inclut avant tout la philosophie de l'assemblage et de la fourniture de modules sur rail DIN, ainsi que le message d'erreur collectif. Les éléments de commande et les LED d'état de chaque côté, ainsi que les circuits électroniques à faible puissance et à faible chauffage, sont toujours aussi répandus. Un limiteur de surtension amovible existe jusqu'à présent exclusivement dans le système K. Au niveau du module également, les jalons ont été définis avec le système K au fil du temps. Les amplificateurs d'isolation standard en largeur 20 mm uniquement, canaux 1 et 2, 40 mm pour les appareils plus complexes étaient tout aussi faciles à trouver dans le système K que les appareils étroits 20 mm avec terminaux amovibles et les premiers modules d'interface de largeurs 12,5 en mm avec le plus grand l'intégrité -loop. Dernier point, mais non des moindres: le système K avec le premier système de câblage via des cartes de terminaison a également été le début d’une autre famille de produits, le Système H basé sur la carte de terminaison - Ceci est spécialement conçu pour la construction d'installations à grande échelle.
TV scout développement - Interview Une autre contribution du fabricant Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, Pour afficher JavaScript doit être activé!

Schmersal
igus
ex
Gimatic
Mitsubishi
Harting
Rollon
Pepperl + Fuchs
Mayr
NORD