Industrie Aktuell
Portail d'actualités pour la construction et le développement
koch0116Hannover Messe Halle 14, Stand J15

Michael Koch présente le gestionnaire de mémoire dynamique "DSM4.0". Le dispositif permet de 800 niveau de tension V DC pour compenser les circuits à courant continu, donc à stocker l'énergie excédentaire entre et remplacer l'énergie manquante. Ici, le DSM4.0 montre des propriétés spéciales qui en font une solution universelle. Il dispose de divers supports de stockage des condensateurs électrolytiques, condensateurs à double couche et des batteries, dans laquelle ses fonctions sont parfaitement adaptés à la mémoire respective.

L’application décide: s’agit-il de la mise en tampon de l’énergie de freinage, du pontage des pannes de courant ou des fluctuations de la tension ou même des deux? Le DSM4.0 maîtrise toutes les situations qui lui sont imposées. En fonction de cela, les mémoires sont allouées en fonction du nombre de cycles et de la quantité d'énergie: plus de millions de cycles sont possibles lorsque le temps passe à la vitesse supérieure, jusqu'à un nombre de cycles pouvant atteindre quatre chiffres lorsque de grandes quantités d'énergie allant de kWh sont nécessaires. Entre les deux, il existe une solution d'énergie moyenne pouvant atteindre plus d'un million de cycles. Le système est également rendu plus flexible par le fait qu’un DSM100 peut accéder à plusieurs mémoires de la même technologie, c’est-à-dire que la quantité d’énergie peut être facilement étendue. De même, plusieurs DSM4.0 peuvent accéder simultanément à une mémoire, ce qui augmente simplement les performances. Les périphériques pour la fonction de mémoire tampon peuvent être utilisés simultanément avec les périphériques permettant de maintenir la fonctionnalité sur un réseau CC.

Ce développement communique avec le variateur de vitesse ou un contrôleur de niveau supérieur et exécute les commandes de compensation d'énergie spontanément. Les perturbations de réseau négatives peuvent être minimisées par une réduction des pics de charge, ce qui peut même avoir des conséquences positives sur le niveau d'investissement au niveau de la connexion au réseau. Dans le même temps, le fabricant lance le dispositif soeur KSM4.0, qui couvre la plage de tensions inférieure de 170 à 500 V DC. Ensemble, les appareils DSM4.0 et KSM4.0 peuvent être utilisés dans des réseaux CC avec des tensions allant de 170 à 800 V DC. Dans l’ensemble, en cas de manque d’espace, il est également possible de livrer des armoires de commande entièrement équipées et pouvant être connectées.
Une autre contribution du fabricant Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, Pour afficher JavaScript doit être activé!